Activation comportementale

Une approche d’intervention en ergothérapie

Clientèle : Ergothérapeutes

L’activation comportementale et la restructuration cognitive sont les composantes essentielles de la thérapie cognitivo-comportementale (TCC). Jacobson et ses collaborateurs (1996) ont démontré que l’activation comportementale est la composante qui explique le mieux l’efficacité de la thérapie cognitive dans le traitement de la dépression. En quelques semaines, cette thérapie amène une amélioration de l’humeur, une augmentation de l’énergie, de la motivation et du niveau de fonctionnement.

Qui bénéficie de l’activation ? Les patients attirés dans un cercle vicieux de déconditionnement physique et psychosocial, pris au piège de l’évitement. Les patients qui se retrouvent isolés, ceux qui en ont trop à faire ou qui en font trop. Dans la pratique de l’ergothérapie en santé mentale, l’activation comportementale sera bénéfique pour les personnes qui présentent une diminution de leur fonctionnement occupationnel associé aux symptômes résiduels (fatigue, apathie, troubles de la concentration, trouble du sommeil, perte d’intérêt, anxiété, tristesse…) secondaires à un trouble anxieux, un trouble de l’humeur ou un trouble de l’adaptation.

L’évaluation initiale proposée est basée sur le modèle de réadaptation psychiatrique de l’Université de Boston. L’évaluation de la disposition à s’engager dans un processus de réadaptation consiste à mesurer le niveau de préparation nécessaire et les besoins de la personne pour entreprendre avec succès une démarche de réadaptation qui lui permettra d’atteindre son objectif global soit le retour au travail, aux études ou autres rôles sociaux.

Dans le cadre de cette formation, le concept de l’activation comportementale est appliqué au traitement de la dépression chez l’adulte. Les indications thérapeutiques de cette approche d’intervention, autres que la dépression, sont également discutées.

Objectifs de la formation

  1. Connaître les éléments qui sous-tendent la disposition à entreprendre un processus de réadaptation.
  2. Associer les stratégies d’évaluation correspondantes.
  3. Effectuer une analyse de l’évaluation et identifier les objectifs de réadaptation.
  4. Se familiariser avec l’approche cognitivo-comportementale et son modèle explicatif de la dépression.
  5. Connaître les indications, les buts et les limites de l’activation comportementale.
  6. Savoir mettre en place une méthode structurée d’activation comportementale dans le traitement de la dépression.
  7. Porter une réflexion sur l’utilisation de l’activation comportementale dans le champ de pratique de l’ergothérapie en santé mentale.

Contenu

  • Modèle de réadaptation psychiatrique, Université de Boston
  • Évaluation de la disposition à s’engager dans un processus de réadaptation
  • Modèle cognitivo-comportemental
  • Dépression unipolaire
  • Activation comportementale dans le traitement de la dépression
  • Procédures de mise en place de l’activation comportementale
  • Difficultés du passage à l’action
  • Activation comportementale et ergothérapie

Modalités
Formation
en salle : exposés théoriques, exercices pratiques, études de cas
Durée : 14 heures

Présenté par : Johanne Marois, ergothérapeute

Communiquez avec nous pour organiser un événement

MODALITÉS D’INSCRIPTION

FORMULAIRE D’INSCRIPTION